Le choc hypothermique est la première étape de l’immersion soudaine et imprévue dans une eau dont la température est de 15°C ou moins et survient lors de la première minute de l’exposition. Il cause sans doute plus de décès que l’hypothermie. Les eaux généralement froides du Canada sont particulièrement dangereuses lorsqu’on s’y retrouve immergé sans avertissement. Des spasmes musculaires ainsi que de l’hyperventilation peuvent être ressentis chez la personne et le pouls ainsi que la tension artérielle risquent d’augmenter. Pire encore, il est possible de s’étouffer en avalant de l’eau, subir une crise cardiaque ou un accident cérébrovasculaire. Même un bon nageur peut succomber aux effets du choc hypothermique. L’eau froide peut paralyser les muscles instantanément. Le port du vêtement de flottaison avant l’immersion est alors essentiel pour rester à flot puisqu’en raison des changements physiologiques qui affectent le corps, il sera presque impossible d’attraper un vêtement de flottaison, et encore moins de l’enfiler. Les personnes en état de choc hypothermique doivent tenter de ne pas paniquer et de maîtriser leur respiration.

Survie en eau froide

Trucs pour augmenter votre temps de survie en eau froide:

  • Porter un VFI ou un gilet de sauvetage homologué au Canada. Sans lui, une énergie précieuse sera perdue à essayer de garder la tête hors de l’eau.
  • Si possible, grimper sur un objet flottant proche pour sortir de l’eau la plus grande partie possible du corps.
  • Limiter la perte de chaleur en croisant les bras serrés sur la poitrine et en relevant les cuisses près des bras (position fœtale).
  • En groupe, se blottir les uns contre les autres pour que les côtés du torse se touchent, en entourant avec les bras la partie médiane ou inférieure du dos et en entrecroisant les jambes.
  • Se protéger en portant un VFI ou un gilet de sauvetage ainsi que plusieurs couches de vêtements secs légers et une couche extérieure imperméable ou étanche au vent.

Il existe une grande variété d’autres vêtements qui peuvent vous offrir une protection supplémentaire contre l’hypothermie, donc augmenter votre durée de survie en eau froide, notamment :

  • une combinaison de flottaison ou de survie recouvrant tout le corps;
  • un survêtement de travail de protection contre les intempéries;
  • un VFI offrant une protection thermique;
  • une combinaison étanche à utiliser avec un vêtement de flottaison et une doublure thermique;
  • une combinaison isotherme à utiliser avec un vêtement de flottaison, combinaison qui emprisonne et chauffe l’eau en contact avec le corps;
  • une combinaison d’immersion à utiliser dans des conditions extrêmes au moment de l’abandon de l’embarcation (en général réservé à une utilisation en haute mer).
Contactez-nous

Envoyez-nous un message et il nous fera plaisir de vous répondre. Merci.