Il est important de bien disposer de l’ancre et du câble convenant à l’embarcation, sans quoi les vents forts et les mouvements de l’eau peuvent faire glisser l’ancre, ce qui fera dériver l’embarcation. Cette situation est particulièrement dangereuse lors du sommeil ou s’il y a des nageurs à proximité de l’embarcation. Il est de mise de s’assurer que l’embarcation est solidement ancrée, de demeurer vigilant quant aux signes de glissement de l’ancrage et que le manillon soit bien verrouillé.

Choisir l’ancre en fonction du fond marin

Il existe différents types d’ancre :

  • ancre plate;
  • ancre grappin;
  • ancre charrue;
  • l’ancre champignon.

Lors du choix de l’ancre, sa capacité de retenue et les caractéristiques du fond marin dans lequel elle sera utilisée doivent être pris en considération. De plus, la possession à bord d’une encre plus grosse peut s’avérer utile lors de conditions météorologiques défavorables. Peu importe le type d’ancre choisi, elle doit être munie d’un filin, d’un câble, d’un cordage ou d’une chaîne, ou une combinaison de ceux-ci, d’une longueur minimale de 15m. Transports Canada suggère un ratio de cinq (5) à sept (7) fois la profondeur de l’eau. Ni le cordage, ni la chaîne ne sont fondamentalement supérieurs, ils ont chacun leurs avantages et leurs inconvénients. Il est cependant préférable, sur les petits bateaux, d’insérer un élément élastique, cordage ou amortisseur, dans la ligne de mouillage, ceci afin d’absorber les à-coups qui peuvent se produire.

Contactez-nous

Envoyez-nous un message et il nous fera plaisir de vous répondre. Merci.