Le monoxyde de carbone (CO) est un gaz mortel, qui est plus lourd que l’air, qu’on ne peut ni voir, ni sentir, ni goûter.

Pour se protéger contre l’intoxication au monoxyde de carbone:

  • Faire tourner le moteur au ralenti seulement dans les endroits bien aérés. Un vent arrière peut facilement ramener le CO dans l’embarcation.
  • Ne chauffer la cabine ou ne cuisiner que dans un endroit bien aéré.
  • S’assurer que les rallonges de cabine et les endroits comportant des auvents de toile sont bien aérés.
  • N’utiliser que des moteurs ou des appareils alimentés au combustible qui sont certifiés ou conçus à des fins maritimes et s’assurer qu’ils ne sont utilisés que dans des endroits bien aérés.
  • Utiliser un détecteur de CO conçu pour les navires et vérifier ses piles avant chaque voyage.

Le monoxyde de carbone peut s’accumuler :

  • lorsque deux bâtiments sont amarrés ensemble;
  • lorsque votre embarcation est arrimée le long d’une digue;
  • lorsque votre charge fait surélever la proue;
  • lorsqu’un appareil ou un moteur alimenté au combustible fonctionne quand votre bateau est stationnaire;
  • entre les pontons d’un bateau ponton, représentant ainsi un risque pour les nageurs.

L’empoisonnement au monoxyde de carbone

Une intoxication se produit lorsqu’on respire suffisamment de monoxyde de carbone pour que celui-ci commence à remplacer l’oxygène dans le sang. Plus le monoxyde de carbone est présent dans le sang, plus les organes et les tissus du corps sont incapables de fonctionner normalement. Les principaux systèmes atteints sont le système cardiovasculaire et le système nerveux. Nul n’ignore que le monoxyde de carbone (CO) peut être mortel. Des centaines de personnes, jeunes et vieilles, meurent d’émanation de ce poison chaque année. La question est comment se défendre contre ce qu’on appelle « le tueur silencieux »?

L’empoisonnement par le monoxyde de carbone est difficile à diagnostiquer.

Les symptômes sont semblables à des affections comme la grippe, le début d’un rhume ou le mal de mer.

  • fatigue
  • nausées
  • maux de tête 
  • étourdissements ou évanouissements
  • vomissements
  • confusion mentale
  • difficulté à respirer
  • troubles de la vue et de l’ouïe
  • perte de conscience

Quel traitement appliqué si des symptômes d’empoissonnement au CO sont ressentis:

  • Retirer la personne du lieu d’exposition; 
  • Consulter un médecin immédiatement;
  • Communiquer avec le 911 ou le Centre antipoison du Québec au 1(800) 463-5060.
  • Ne pas réintégrer le bateau avant d’avoir reçu l’avis d’un expert (ex.: les pompiers).
Contactez-nous

Envoyez-nous un message et il nous fera plaisir de vous répondre. Merci.