Vêtement de Flottaison Individuel (VFI)

Le VFI signifie Vêtement de Flottaison Individuel. Il doit y avoir un VFI par personne à bord de l’embarcation. Le VFI ou le gilet de sauvetage qui doit être transporté à bord de l’embarcation doit être approuvé par Transports Canada. Les VFI(s) peuvent aussi être approuvés par la Garde côtière canadienne. Le VFI doit être de taille appropriée à chaque individu qui se trouve dans l’embarcation et lors d’une excursion nautique, il doit être disponible en tout temps à l’intérieur de l’embarcation. Il est important qu’un enfant porte un VFI correspondant à sa taille et à son poids. L’enfant peut facilement sortir d’un VFI trop grand. Dans le cas contraire, un VFI trop petit ne peut assurer une bonne flottaison et dans les deux cas, l’enfant risque de se noyer.

Examen et Permis de bateau en ligne

Choisir un VFI approprié à l’activité pratiquée

Il existe des VFI(s) spécialisés pour plusieurs sports tels que le kayak, le canot, la pêche, la voile, etc. Lors de l’achat d’un VFI, choisir le modèle approprié à l’activité pratiquée. Le vêtement de flottaison individuel doit être porté bien ajusté tout en permettant une liberté de mouvement des bras et des jambes. Le gilet de sauvetage doit, quant à lui, être ajusté de façon à laisser passer l’eau entre le corps et le dispositif, c’est-à-dire pas trop serré pour faire renverser l’utilisateur sur le dos. Le gilet de sauvetage doit assurer un degré de flottabilité suffisant pour permettre de ramener une personne inconsciente hors de l’eau, et ce, en la maintenant constamment face vers le haut.

Bien que les VFI(s) puissent être plus confortables qu’un gilet de sauvetage, parce qu’ils sont conçus pour être portés en permanence, leur protection est généralement moins grande que celle d’un gilet de sauvetage en ce qui concerne la capacité de flotter et la capacité de vous tourner sur le dos pour pouvoir respirer. Les avantages et les inconvénients du choix d’un VFI par rapport à un gilet de sauvetage sont nombreux, mais n’oubliez pas qu’un VFI ne vous retourne pas nécessairement sur le dos si vous tombez à l’eau.

Vêtement de flottaison individuel (VFI)

L’importance de bien entretenir son VFI

Plusieurs plaisanciers négligent de prendre soin de leur VFIIl est recommandé de s’abstenir de les utiliser comme coussins pour le bateau ou de défenses pour protéger la coque lors de l’amarrage au quai. L’entretien d’un VFI est primordial. Un savon doux et de l’eau fraîche suffisent pour les nettoyer. Ne jamais utiliser de détergent fort ni de gaz en cas de tache. On doit le laisser sécher en plein air, donc ne jamais les mettre dans la sécheuse, ni au soleil, ni près d’une source directe de chaleur. Il doit être rangé proprement dans un endroit sec lorsqu’il n’est pas utilisé. En laissant le VFI directement au soleil, les rayons ultraviolets peuvent endommager les tissus. À bord d’une embarcation de plaisance, l’opérateur doit ranger les vêtements de flottaison individuels et les gilets de sauvetage non utilisés dans un endroit sec, bien aéré et facile d’accès.

Quoi faire si le vêtement de flottaison individuel se brise?

Tous les soins apportés au VFI permettent de le conserver longtemps. Par contre, un VFI brisé, réparé ou altéré perd son approbation, donc il n’est plus utilisable et doit être remplacé. Cette mesure semble rigoureuse, mais elle s’explique par le fait qu’aucun contrôle n’est exercé sur la qualité du travail de réparation. Une réparation ou une modification peut compromettre la flottabilité du VFI et par conséquent, l’approbation de Transports Canada n’est donc plus valide. C’est une bonne habitude de vérifier périodiquement la flottabilité d’un VFI et de le faire selon les normes du fabricant. Il doit maintenir la tête hors de l’eau.

Les vestes de sauvetage conventionnelles et les vêtements de flottaison individuels (VFI) ont tous les deux la même utilité. Chacun comporte des avantages et des inconvénients. Le VFI est confortable. Il est disponible dans une grande variété de couleurs et de styles avec des modèles adaptés spécialement à plusieurs types d’activités nautiques. Le principal inconvénient du VFI est qu’il offre un degré de flottabilité moindre. Quant au le gilet de sauvetage conventionnel, en raison de sa conception, il peut avoir comme effet de replacer la tête d’une victime inconsciente hors de l’eau et à la verticale, ce qui pourrait la maintenir dans cette position jusqu’à son sauvetage.

Gilet de sauvetage normalisé

Contactez-nous

Envoyez-nous un message et il nous fera plaisir de vous répondre. Merci.